Transition toute trouvée. Si en plus de ne pas comprendre ce que vous faites, ils ne comprennent pas votre vocabulaire, vous êtes mal barrés ! Vous avez plusieurs leviers pour faire passer un message sur le web :

  • Le texte ;
  • Les images ;
  • La vidéo.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je recommande à 10 000% d’utiliser une image pour soutenir un texte (cela peut être un texte d’une phrase voire, quelques mots) et pas l’inverse. La différence peut paraitre floue à première vue, mais lisez bien :

  1. Un texte bien écrit et pensé pour faire agir sur un fond d’une photo évocatrice ;
  2. Une photo évocatrice avec une mention bateau : « à l’écoute de nos clients » / « Notre moteur est votre satisfaction » / « Argument plus bateau, tu meurs ».

Laquelle fonctionne le mieux selon vous ?

Donc mettez l’accent sur des écrits structurés pour donner envie et pour faire passer à l’action ! C’est le design qui soutient le message et pas l’inverse.

Concernant la vidéo, je recommande de fonctionner sur le même principe que décrit ci-dessus.

Dans certains cas, la vidéo fonctionne bien mieux que le texte. Pourtant, faire une vidéo avec un texte en dessous, c’est l’assurance de continuer à tenir le visiteur en haleine, même si l’envie lui prend de scroller.

Et maintenant, comment parle-t-on le langage de ses clients en utilisant les bonnes pratiques décrites ci-dessus ?

  • On fait comprendre que l’on a bien cerné les problématiques de la cible ;
  • On appuie dessus et on explique comment des solutions efficaces sont apportées.

Pensez Pyramide inversée, donnez le plus intéressant et allez dans les détails par la suite. N’essayez pas d’accrocher avec de la technicité (sauf si votre client cible en a vraiment besoin), car vous perdrez le visiteur.

Pour résumer, votre site web ne doit pas faire l’apologie de ce que vous êtes, mais de ce que vous faites et pourquoi cela correspond à 100% à la vision du monde de votre cible.

Vous devez aller à l’essentiel et couper dans le gras. Si vous n’êtes pas sûr, enlevez. Faites passer des messages simples.

Vous avez aimé ? Vous en voulez plus ? Pas de soucis, j’en ai encore sous le pied !

5 astuces pour une description de fiche produit qui pousse à l’achat

Dès aujourd’hui, tous les sites en HTTP identifiés comme « non-sécurisés » sur Chrome !

20 choses à vérifier avant de publier votre site Web